clm chateau

A notre arrivée en Vendée voici 3 ans, je me souviens l'un de nos premiers week-ends être allé en tant que spectateur sur cette épreuve.

 

C'est tout d'abord l'ambiance qui m'avait marqué : la première fois que j'entendais la voix de Daniel, speaker mythique qui n'a rien à envier à celui du Tour de France et qui allait aussi devenir l'un des entraîneurs de Flavio au baby-athlé.

 

C'est aussi la formule de course qui frappe par son originalité : départ chacun son tour, toutes les 30 secondes, « contre-la-montre » quoi : on ne peut pas dire mieux, c'est dans le titre.

 

1ERE PARTICIPATION

 

Bien que séduit immédiatement, il m'a donc fallu attendre cette 7ème édition pour conclure... C'est que non seulement je ne suis pas un garçon facile (on ne rit pas), mais aussi et surtout que la belle a un inconvénient majeur : sa place dans le calendrier.

 

 

Car si on veut performer dès les premiers jours de septembre, il faut avoir enchaîné les séances au mois d'Août, et moi en tant que bon fonctionnaire, au mois d'Août je ne bosse pas, j'arpente le gravier des plages Mentonnaises ou je prends de nouvelles idées pour la rentrée en regardant l'excellent « PROFS 2 » !!!

 

DSCN6644Bref c'est donc un chrono « plancher » que je suis venu chercher, une référence de base en s'appuyant uniquement sur le foncier acquis au cours des sorties vélo de l'été.

 

 

D'ailleurs, ça paraît normal de penser vélo si on dit « contre-la-montre », n'est-ce pas Gaël...

 

ATTENTION AU DEPART

 

Nous voici donc à l'échauffement en attendant notre tour d'être appelé sur la rampe... Je dis « nous » car je ne suis pas seul à m'aligner ce dimanche : il y a Lionel, collègue de travail et néanmoins ami, déjà en photo plus bas sur ce blog, mais aussi son épouse et partenaire d'entraînement.

Paraît-il qu'il y aurait même un petit semblant de défi ou de rivalité entre eux car madame progresserait vite au point de vouloir dépasser monsieur qui pourtant lui élabore ses plans d'entraînement !?

 

DSCN7141Tout ceci ne nous regardant pas, ou tout au moins pas en public (mais Course et Plume l'est-il encore, au désespoir de son Breton fondateur), nous laissons donc partir nos coureurs à l'assaut du chrono puis vient mon tour de monter sur le petit podium et d'attendre le compte à rebours qui nous met bien dans l'ambiance...

 

Temps que met à profit notre ami Daniel le pro du micro pour me chambrer gentiment « ah il a mis les lunettes de soleil, j'peux vous dire qu'il va pas rigoler » … D'ailleurs chacun des 187 partants a eu droit a son petit mot personnalisé, c'était sympa.

 

ON TROUVE LE RYTHME

 

 

 

Capture1

Et me voilà parti à la poursuite du type devant, ou sous la menace de celui de derrière, comme on veut. Le début est assez animé en plus, vu que l'on répète 2 fois une boucle de 1400 m plutôt vallonnée, ainsi au 2e tour je récupère un coureur parti après moi (donc plus rapide) juste dans mon dos, avant que nos trajectoires ne se séparent de nouveau.

 

A ce moment-là, on entame un long faux-plat descendant vers le lac de Tanchet, et les intervalles me semblent plutôt réguliers. Je suis autour de 4'20 au km bien que ma montre soit en léger décalage avec les panneaux. Tout cela se régule au ravito du 5ème que je passe en 21'46.

 

Je suis donc dans l'objectif, et surtout, je trouve au fil des km de meilleures sensations respiratoires ce qui m'encourage.

 

Après le contournement du lac, sur mon parcours d'entraînement, nous reprenons la direction du départ avec un long faux-plat (légèrement montant si vous avez bien suivi).

 

Capture2

Là les choses prennent peu à peu une tournure de duel comme dans le mythique bras de fer entre Ullrich et Armstrong sur le Tour 2003 qui avait décidé du maillot jaune final. Car je reprends du terrain sur le concurrent devant moi et j'ai envie de le passer avant la ligne.

 

 

Au terme d'une accélération dans le dernier km, je parviens à mes fins et valide un temps de 43'39''.

 

Un chrono qui ne demande qu'à être amélioré, mais avec un bon motif de satisfaction : un split de 7''seulement (5 premiers en 21'46, 5 derniers en 21'53).

 

Plus de pour que de contre dans ce contre-la-montre !!

Nono